Prêt à consulter virtuellement ?

Getty Images - iStock

Grâce à nos ordinateurs, tablettes et smartphones, on peut gérer sa santé depuis son canapé. Mais de là à zapper le docteur…

Je prends rendez-vous en un clic
Marre de perdre du temps au téléphone pour réussir, peut-être, à consulter votre spécialiste dans 3 ou 6 mois ? Essayez les sites de prise de contact en ligne (rdvmedicaux.com, rendezvousfacile.com, doctolib.fr, etc.) Vous pouvez y décrocher des rendez-vous avec très peu de délai, soit chez votre médecin (si vous êtes chanceux), soit chez un professionnel que vous ne connaissez pas encore. Ces créneaux correspondent notamment aux désistements de dernière minute.
Le plus : « Le délai d’attente moyen sur rdvmedicaux.com est de 5 jours », indique Patrick Amiel, l’un des dirigeants du site. Imbattable. Les spécialités les plus demandées sont la médecine générale, la gynécologie, la dermatologie et l’ophtalmologie. Pas étonnant quand on sait qu’il faut patienter 4 mois en moyenne pour consulter un ophtalmo (un an dans certaines régions).
Le moins : vos médecins ne sont peut-être pas inscrits sur ces sites car ces services ne couvrent pas encore l’ensemble du territoire. Mais c’est une tendance lourde : « d’ici dix ans, tous les rendez-vous médicaux seront pris en ligne », assure le Dr Lucas.

Je consulte virtuellement
Pas le temps ou pas envie d’aller voir votre généraliste ? Sur des sites comme e-docteur.fr ou docteurclic.com, vous pouvez obtenir un conseil médical en ligne. L’analyse automatique des symptômes est gratuite avec l’outil « Symptocheck » par exemple : vous décrivez votre problème, vous répondez à un questionnaire et le moteur vous donne des indications sur ce que vous devez faire. Nez qui coule et fièvre ? On vous suggèrera d’aller consulter dans les 48 heures. D’autres prestations sont payantes, notamment si vous voulez qu’un médecin vous réponde en personne. Sur docteurclic.com, vous posez vos questions à des spécialistes (gynécologie, psychologie, sexologie, etc…) et vous recevez un avis médical personnalisé par mail dans un délai de 48 heures. Le tarif : 6 € la question.
Le plus : pratique pour les petits problèmes de santé sans gravité (rhino-pharyngite, mal de tête…) car vous repartez avec un avis immédiat. Parfois, vous évitez ainsi des consultations inutiles chez votre médecin.
Le moins : « Ces sites fonctionnent sur interrogatoire et non sur examen des patients », souligne le Dr Lucas, vice-président du Conseil National de l’Ordre des Médecins, chargé des systèmes d’information en santé. C’est bien leur limite : ils ne remplacent pas une consultation médicale. Si vous avez des douleurs importantes ou plusieurs symptômes associés (toux+fièvre+courbatures par exemple), ne perdez pas de temps et consultez sans attendre.

Lire aussi Médicaments, maladie chronique : oser se soigner en ligne

Publié le dans Check-up

Sur le même thème