Citron : on se presse de l’adopter

iStock / Getty Images

Formidable ingrédient culinaire, ce petit fruit qui vous fait voir la vie en jaune peut aussi se targuer d’avoir des bienfaits pour l’organisme tout entier.

Il minore la récidive des calculs rénaux
Parmi les agrumes, il détient le record de concentration en citrate de potassium. Celui-ci a le pouvoir d’inhiber la cristallisation de certains sels minéraux et d’acides dans les urines, un phénomène qui est l’origine des calculs rénaux. Ces cailloux se logent dans les reins et peuvent y causer des douleurs insupportables. Boire du jus de citron, et/ou en intégrer dans les plats que vous préparez, vous permettra donc de lutter contre les rechutes, si vous y êtes sujette.

Il ménage le cœur
Les fibres solubles, nutriments présents dans l’écorce et la membrane blanche autour de la pulpe, ont la capacité de se combiner au cholestérol dans l’intestin et d’empêcher ainsi son absorption. Elles en limitent aussi la production par le foie. Ces deux actions aident donc à abaisser sa présence dans le sang, étant souvent responsable des maladies cardiovasculaires.

Il participe à la prévention anticancer
De par sa composition riche en flavonoïdes, puissants composés antioxydants, le citron, consommé entre une et quatre fois par semaine, concourrait selon diverses études à prévenir les cancers des voies respiratoires supérieures (bouche et pharynx) et digestives (estomac, colon, œsophage). Selon d’autres travaux, il freinerait la prolifération des cellules cancéreuses et l’apparition de métastases.

Il améliore la digestion
Contrairement à l’idée reçue, on ne le déconseille pas aux personnes qui souffrent de maux digestifs. L’acide citrique s’alcalinise une fois métabolisé par l’organisme et encourage la production de sucs permettant à l’estomac de mieux fonctionner. Grâce à ses enzymes qui augmentent la sécrétion de bile et favorisent la décomposition des graisses, il aide par ailleurs le foie à se détoxifier. Enfin, ses fibres facilitent le transit.

Il lutte contre l’hypertension artérielle
L’acide ascorbique du citron, également nommé vitamine C, contribue à conserver les parois des vaisseaux sanguins plus souples et plus flexibles, ce qui favorise la réduction du niveau de pression du sang dans les artères.

Attention aux mélanges
Attention au cocktail citron + médicaments qui peut apporter quelques désagréments. Avec les inflammatoires ou l’aspirine, on s’expose à des brûlures d’estomac et à des remontées acides. Mieux vaut aussi s’abstenir d’en consommer lors des périodes aiguës de reflux gastro-œsophagien et de hernie hiatale.

Lire aussi Ces aliments qui stimulent les neurones

Publié le dans Check-up

Sur le même thème