Cancer du sein : bientôt une imagerie révolutionnaire ?

Crédit : iStock-Getty images

La recherche médicale avance en matière de cancer du sein. Bien que le taux de guérison soit élevé (90%), il s’agit toutefois du cancer le plus meurtrier chez la femme. D’après la revue scientifique Radiology, une nouvelle technologie d’imagerie médicale pourrait changer la donne dans quelques années. Développé par des chercheurs de l’université de Colombia (États-Unis), ce système de lumière infrarouge appelé Near Infrared (ou NIR) permettrait de personnaliser les traitements. Aujourd’hui, plus de la moitié des malades ne guérissent pas totalement d’une chimiothérapie cinq à six mois après le début du traitement.

Pour les besoins de l’étude, 34 patientes atteintes d’un cancer invasif ont testé cette imagerie médicale avant et deux semaines après le début de leur chimiothérapie. À l’aide de clichés pris en 10 minutes (au lieu de 30 à 90 minutes pour une IRM), les chercheurs ont analysé la circulation sanguine des poitrines des volontaires. Si le sang des personnes en rémission circule librement car il indique un tissu sain, il est inhibé lorsque la tumeur est présente.

Résultat, les images observées en amont et en aval avec la nouvelle imagerie rend précisément compte de l’évolution du traitement. Mieux que celles prises par la traditionnelle IRM. Cette avancée permettrait donc d’adapter plus rapidement et efficacement les traitements et éviter, à terme, les effets secondaires.

Cette avancée technologique, qui devrait voire le jour d’ici trois à cinq ans, si les prochains essais cliniques sont concluants. Patience donc…

À lire aussi

Cancer du sein : 5 super initiatives à connaître

Publié le dans Check-up

Sur le même thème