Brocoli, le chouchou de notre assiette

© iStock/Getty Images

Non seulement il a une bonne tête mais, en plus, il est bourré de bonnes intentions pour notre santé.

Pro de la détox
Très peu calorique (seulement 30 kcal/100 g), il trouve naturellement sa place aux menus de celles qui veulent garder la ligne. Riche en eau (près de 90 %) et en minéraux comme le potassium, c’est un légume diurétique et détox pour le foie. Et sa teneur en fibres stimule le transit intestinal.

Il prévient l’ostéoporose
La vitamine K qu’il contient participe à la fabrication d’ostéocalcine, une protéine qui aide à la minéralisation osseuse. Le brocoli apporte, en plus, du phosphore, du calcium et, pour faciliter son absorption, deux fois plus de vitamine C que l’orange, à poids égal. Un trio gagnant pour conserver des os solides !

Ami du système cardio-vasculaire
Une étude a montré que consommer au moins cinq portions par semaine (une portion = une demi tasse de légumes cuits) diminuait les risques de mortalité liée à une maladie cardio-vasculaire chez la femme ménopausée. Autre atout : sa richesse en kaempférol, un flavonoïde dont l’action antioxydante a un effet bénéfique sur le cœur et les vaisseaux sanguins.

Il nous fait les yeux doux !
Son secret : il renferme beaucoup de lutéine et en zéaxanthine, deux antioxydants présents dans le cristallin et la rétine de l’œil. Ils diminuent le risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et de cataracte en nous protégeant des effets néfastes de la lumière du soleil et du stress oxydatif qui dégrade les tissus oculaires.

Des atouts anticancer
Diverses études ont montré son action protectrice face aux cancers de l’estomac, du côlon, du poumon, des reins ou encore du sein après la ménopause. Son truc en plus ? Sa teneur en composés anti-inflammatoires dont les glucosinolates qui, au contact de la flore intestinale, se transforment en molécules capables d’éliminer les agents toxiques et cancérigènes.

Al dente !
Attention au mode de préparation. Si vous le faites cuire trop longtemps à l’eau, il deviendra mou et sans goût. Pour garder toute sa saveur mais aussi ses vertus santé, préférez-le al dente à la vapeur, braisé quelques minutes à la poêle ou encore carrément cru, en salade.

Lire aussi Ce fruit fait des miracles contre l’ostéoporose

Publié le dans Check-up

Sur le même thème