Bien dans ma peau, mon coaching dermato

Crédit : Getty Images

Hygiène de vie, traitements… les conseils d’une spécialiste pour venir à bout de nos petites misères épidermiques.

Elle s’assèche et tiraille
Après 60 ans, l’inconfort s’installe souvent car la peau s’affine et perd en élasticité. Plus sèche, elle peut desquamer, tirer, démanger, bref, vous titiller. La faute à la chute hormonale et aux lipides, de moins bonne qualité, qui constituent le derme.
Les conseils de la dermato : Il va falloir réparer cette précieuse barrière ! D’abord en évitant les douches trop fréquentes, surtout si l’eau est calcaire. Aux savons ou gels douches parfumés, préférez des produits doux sans parfums ni conservateurs, type huiles et crèmes lavantes, pains surgras, syndets… Nourrissez aussi votre peau en appliquant chaque jour sur tout le corps une crème émolliente ou un baume à base d’urée, de beurre de karité ou de glycérine. Insistez sur les bras et les jambes, plus exposés. Pour le démaquillage, exit les textures moussantes. Privilégiez la douceur avec le duo lait ou huile démaquillante + rinçage au brumisateur d’eau thermale ou à l’eau micellaire. Enfin, troquez les fluides et formules légères pour une crème riche sur votre visage.

Mes alliés
– Huile lavante relipidante, XeraCalm, Avène, 16 € les 400 ml.
– Baume relipidant Lipikar AP+, La Roche Posay, 22,50 € le flacon pompe de 400 ml.
– Lotion Micellaire Éclat Haute tolérance Peaux sensibles, Laino, 8,90 € les 400 ml.

J’ai des taches brunes
On les déteste d’autant plus qu’on a toujours appelé ça des « taches de vieillesse »… Mais elles trahissent surtout une exposition excessive au soleil. Dues à un excès de mélanine, elles se concentrent généralement sur les mains, le décolleté ou le visage.
Les conseils de la dermato : Si elles ne sont pas trop foncées ni étendues, essayez les crèmes dépigmentantes ou l’huile essentielle de citron (plutôt le soir car elle est photosensibilisante, diluée dans l’huile végétale de rose musquée), à appliquer au quotidien. Il existe aussi des kits prêts à l’emploi mais les traitements chez le dermato (azote liquide, lumière pulsée ou laser) qui ciblent la mélanine restent les plus efficaces. Comptez 80 à 150 € la séance en moyenne, il en faudra peut-être plusieurs mais vous serez tranquille pour trois à cinq ans. Enfin, il n’est jamais trop tard pour redoubler de vigilance face au soleil et prévenir l’arrivée de nouvelles taches. Utilisez une crème hydratante avec un SPF 15 ou 20 pour vos mains, votre visage et votre décolleté, même l’hiver. Et adoptez le style mitaines (gants de golf) pour vos activités en extérieur (rando, jardinage…).

Mes alliés
– Crème mains anti-taches SPF 15 Depiderm, Uriage, 12,05 € les 50 ml.
– Urgo Expert Traitement Taches brunes, 59,90 €.

J’ai encore des boutons
Vous n’êtes pourtant plus une ado ! En réalité, ça n’a rien à voir avec de l’acné. Ces petits boutons rouges, situés essentiellement au niveau des joues ou autour du nez, sont typiques de la rosacée, souvent associée à la couperose, surtout chez les peaux claires.
Les conseils de la dermato : Fuir les changements thermiques brutaux, qui exacerbent la fragilité capillaire. Bannissez, par exemple, le chauffage à fond dans la voiture. Recourez à une crème anti-rougeurs qui fait barrière au froid et au vent. Un médecin peut également vous prescrire des soins à dispenser localement pour atténuer ces boutons. L’idéal reste cependant le laser vasculaire pour traiter la couperose sous-jacente en coagulant les petits vaisseaux (une à trois séances sont nécessaires, comptez entre 150 et 200 € chacune).

Mes alliés
– Soin de jour correcteur anti-rougeurs SPF25, Eucerin, 14,90 € les 50 ml.
– Crème hydratante anti-rougeurs Sensitive Vegetal, Yves Rocher, 17,90 € les 100 ml.

Merci au Docteur Nina Roos, dermatologue à Paris, auteur du livre « Une peau en pleine forme » (Éd Solar).

Lire aussi Beauté : 10 erreurs à éviter l’été

Ongles et cheveux sous surveillance

Comme les autres cellules de la peau, cheveux et ongles deviennent plus fragiles et plus cassants après la ménopause. Pour leur donner un coup de « pousse », vous pouvez faire une cure de compléments alimentaires à base d’acides aminés soufrés, au long cours, six mois par an, mais à demi-dose par rapport au traitement de base. Pour un effet 2-en-1 ongles et cheveux : Anacaps Ducray, Novophane, Cystine B6 Bailleul, etc.

Publié le dans Check-up, Petits plaisirs

Sur le même thème