AVC : de l’oxygène pour réveiller les neurones ?

Crédit : iStock-Getty images

L’oxygène pourrait-il favoriser la formation de nouveaux neurones ? La théorie a le vent en poupe. Après avoir testé, avec succès, l’application d’un masque à oxygène au plus tôt après un accident vasculaire cérébral, une nouvelle piste de séances d’oxygénothérapie post-AVC semble prometteuse.

L’unité de traitement par oxygène hyperbare de l’hôpital Pasteur (Nice) teste les effets d’un oxygène pur respiré sur le cerveau de patients victimes d’un AVC datant de plus de trois mois. 27 patients ont été inclus dans leur protocole et sont entrés dans un caisson hyperbare pendant 1h30, 5 jours par semaine, durant huit semaines. Ces caissons sont semblables à ceux utilisés après des accidents de décompression en plongée : ils exposent à une pression supérieure à la pression atmosphérique, ce qui permet d’accroître l’oxygénation des tissus.

Résultats : ces séances ont permis une augmentation significative de la marche chez les patients. Ils ont ainsi parcouru 70 mètres en moyenne de plus à un test de marche (la distance parcourue sans fatigue) après les huit semaines de traitement. Les premiers résultats de l’équipe portent sur la motricité, mais d’autres aspects (préhension, langage…) sont en cours d’analyse. D’autres essais sont également en cours dans plusieurs pays. Et la médecine hyperbare est déjà utilisée dans d’autres indications : diabète, test sur la fibromyalgie

Si les résultats sont confirmés, l’oxygénothérapie hyperbare pourrait demain participer à la rééducation des 150 000 patients concernés chaque année, en France, par ce type d’accident. A condition de développer sérieusement le nombre de caissons. On en compte actuellement seulement 22…

Lire aussi AVC chez la femme : les signes qui doivent alerter

Publié le dans Check-up

Sur le même thème