Arthrose du genou : une nouvelle injection pour soulager la douleur

iStock / Gettyimages

Les solutions injectables – qui soulagent en lubrifiant l’articulation du genou – sont proposées par les rhumatologues aux patients chez qui les médicaments antidouleur ou anti-inflammatoires ne sont plus efficaces. Elles offrent une dernière alternative avant la chirurgie. Mais l’efficacité de ces viscosuppléments est contestée, ils ne sont d’ailleurs plus remboursés depuis un an en France. Un nouveau produit, bien plus efficace dans la réduction des douleurs, pourrait arriver prochainement sur le marché européen.

Bone Therapeutics, une société de thérapie cellulaire osseuse belge, vient de montrer dans une première étude clinique en arthrose du genou que son viscosupplément JTA-004, qui se compose d’acide hyaluronique, d’un agent antidouleur et anti-inflammatoire et d’une solution de protéines enrichie, a d’excellents résultats.

164 patients ont été répartis aléatoirement entre le groupe de référence et trois groupes recevant le nouveau produit à des dosages différents. Les scientifiques ont évalué l’évolution du score de la douleur entre le début de l’expérience et six mois après l’injection (unique).

Résultat : après six mois, les patients des trois groupes ayant reçu le nouveau traitement constataient une amélioration par rapport au départ. Cette réduction, observée quel que soit le dosage, a été supérieure à celle des patients du groupe « témoin », qui avaient reçu une injection du produit de référence actuellement sur le marché.

« Le profil de sécurité et d’efficacité démontré par JTA-004 dans cette étude clinique est solide, d’autant plus que le produit de référence utilisé est le viscosupplément le plus validé scientifiquement. Ces résultats suggèrent que JTA-004 pourrait devenir l’un des traitements préférés pour les patients souffrant d’arthrose du genou » conclut le professeur Jean-François Kaux, chef du service de Médecine physique et de réadaptation du CHU de Liège (Belgique).

Convaincu de l’importance de ces résultats, l’entreprise espère pouvoir demander l’autorisation de mise sur le marché prochainement.

Lire aussi

Arthrose : bientôt des prothèses de genou intelligentes

Sur le même thème