40 % des seniors ne portent pas de lunettes adaptées à leur vue !

iStock / Gettyimages

De précédentes recherches ont déjà montré qu’une mauvaise vision était significativement associée au risque de développer une démence. Hors, les personnes âgées de plus de 78 ans ayant un trouble visuel seraient mal corrigées, d’après une nouvelle étude* menée par des chercheurs français (Inserm, université de Bordeaux et Sorbonne) auprès de 700 patients âgés. Ainsi, 40 % des seniors pourraient avoir une vue améliorée avec des corrections conformes à leurs troubles (myopie, astigmatie ou hypermétropie).

Même les patients atteints de pathologies oculaires plus graves (DMLA, glaucome…) – et donc plus suivis – sont concernés avec plus d’un sur trois qui ne porteraient pas de lunettes adaptées à leur vue.

« Les raisons sont multiples, elles peuvent être liées à un fatalisme laissant penser qu’il est normal que la vue décline avec l’âge ou encore à des raisons financières persistantes malgré les aides existantes », selon Catherine Helmer, chercheuse Inserm.

Après 60 ans, on conseille de consulter son ophtalmologiste chaque année pour vérifier l’évolution de sa vue et dépister précocement les maladies oculaires qui tendent à se développer sans qu’on les voie venir ou presque.

* résultats publiés dans JAMA Ophtalmology.

Lire aussi

Maladies oculaires : ouvrez l’œil !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème