10 bons réflexes pour ménager ses articulations

Getty Images

Il y a les vrais amis, les faux, les vrais traîtres… Faites le tri dans vos habitudes, histoire de garder bon pied et d’avoir bon dos !

1) Je surveille ma tenue !
En forçant sur certaines articulations, nos mauvaises postures font le lit de l’arthrose. On commence donc par vérifier que l’on se tient correctement en position assise. « On garde la tête droite, les pieds à plat devant soi, et les coudes posés à plat sur la table pour soutenir les bras », recommande le kinésithérapeute Jérôme Auger.

2) Je reviens sur terre !
Le spécialiste est formel, mollo sur les talons hauts : « Ils déséquilibrent le corps vers l’avant, et la mauvaise position se répercute tout le long du corps ». Évitez donc de porter vos escarpins toute la journée et glissez dans votre sac une paire de chaussures plates.

3) J’oublie la cigarette
Le monoxyde de carbone épaissit le sang, et le tabac contient des milliers de substances pro-inflammatoires. Résultats : une très mauvaise vascularisation des articulations. On n’hésite pas à se faire aider par un tabacologue pour faciliter son sevrage.

4) J’apprends à courber… les genoux !
Porter des charges lourdes tout en réduisant les contraintes excessives exige de plier les genoux en maintenant le dos droit afin de répartir le poids de manière égale.

5) Je m’allège un peu
L’obésité est une cause certaine d’arthrose. Le surpoids joue un rôle, mais les scientifiques pensent aussi que la graisse sécrète des molécules inflammatoires qui favoriseraient notamment l’arthrose des mains.

6) Je m’acharne sur quelques muscles
Votre priorité, ceux qui soutiennent l’articulation car ils sont souvent affaiblis. Par exemple, en cas d’arthrose du genou, on travaille les ischio-jambiers et les quadriceps: le vélo est parfait pour cela! Contre l’arthrose du dos, on opte plutôt pour la nage et le dos crawlé, qui étire la colonne et renforce notamment les abdominaux.

7) Je marche sur du velours
On plante souvent les talons trop fort dans le sol, une erreur qui se répercute sur le genou et le dos. Pour corriger cela, on s’entraîne pieds nus à rééquilibrer le poids vers l’avant du pied.

8) Je fuis la routine
Et surtout les mouvements répétitifs. Passer de longues heures à jardiner ou à tricoter finit par provoquer des microtraumatismes très ciblés, par exemple au niveau des genoux ou du pouce. La solution consiste à fractionner l’activité en tranches de vingt minutes, entrecoupées de pauses.

9) Je me soigne vraiment
« Trop de gens négligent la rééducation après une entorse, souligne Jérôme Auger. C’est une vraie cause d’arthrose car les ligaments restent instables. » On ne zappe donc pas ses rendez-vous chez le kiné ni les mouvements de rééducation à pratiquer au quotidien.

10) Je me fais soutenir
« Les genouillères, le collier en mousse ou la ceinture lombaire ont un effet antalgique bénéfique, estime le Dr Grange. Cela ne favorise pas du tout la fonte musculaire comme cela a été dit. » On les porte pour une activité physique ou un trajet en voiture, lorsque l’on craint d’avoir mal.

Lire aussi Arthrose, les solutions douces antidouleur

Sur le même thème