« La Forme de l’eau », notre coup de coeur ciné du moment

Grand vainqueur des Oscars 2018 avec 4 statuettes (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure direction artistique et meilleure musique originale), auréolé du Golden Globe du meilleur réalisateur et du Lion d’or, récompense suprême de la Mostra de Venise, La Forme de l’eau est l’un des plus beaux films de cette rentrée. Inspiré des séries B classiques d’Universal, Le Monstre du lagon noir notamment, le conte du réalisateur mexicain de L’Échine du diable et Crimson Peak retrace la rencontre entre une femme de ménage muette et une créature aquatique emprisonnée dans le laboratoire où elle travaille.

Soumis à de nombreux tests, torturé par un chef de la sécurité sadique, le monstre n’aura pour seule alliée que cette employée handicapée retrouvant en lui la solitude et l’impossibilité à s’exprimer qui la caractérisent elle aussi. D’une pureté absolue, son amour dépassera les apparences et les a priori et emportera le spectateur dans un tourbillon merveilleux et romantique.

Jamais cette romance improbable n’est ridicule : elle est au contraire magique et poétique, belle et sincère, magnifiée par son actrice (Sally Hawkins, vue dans Paddington) et portée par une mise en scène et une direction artistique à couper le souffle. Du grand cinéma fantastique comme on n’en fait plus.

L’amour monstre, de Guillermo del Toro avec Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins… États-Unis, 2 h 05. Sortie le 21/02.

Sur le même thème