Croisière : en pénichette sur le canal de Bourgogne

Erich Spiegelhalter

Joigny, au carrefour de l’Yonne et du fameux canal, ­accueille l’une des bases de Locaboat, agence spécia­lisée dans la location de bateaux et de pénichettes sans permis. Nous avons opté pour le circuit « Sur le canal mythique » (sa construction remonte au XVIIIe siècle et il est ombragé de majestueux peupliers), qui prévoit des étapes à Tonnerre, Tanlay, Ancy-le-Franc : une immersion au cœur de la Bourgogne historique avec ses abbayes, ses châteaux ­Renaissance et ses fermes ­fortifiées. La découverte du bateau est une agréable surprise : élégance d’un ­petit yacht avec gouvernail chromé et pont spacieux. Un technicien nous initie à la navi­gation : fonctionnement des équipements, du moteur, du poste de comman­dement ; comment manœuvrer, pas­ser les écluses… Tout semble facile, nous partons en confiance, à la vitesse d’un escargot. Première écluse : quelles étaient les instructions, déjà ? ­Heureusement, l’éclusier a l’habitude des marins d’eau douce. À l’escale du soir, c’est un plaisancier chevronné qui nous prête main-forte. Cet esprit de solidarité fait d’ailleurs partie du charme de la navigation fluviale, comme les ­rencontres avec les gens du cru, les petits verres de bourgogne partagés à l’heure de l’apéro ou les pique-niques sur le chemin de halage. Une semaine et 68 écluses plus tard, nous revoilà à Joigny, déjà nostalgiques de ce temps suspendu entre ciel et eau. Fiers aussi : ce n’est pas une course au large mais c’est une expérience grisante !

Quel budget ? 2 611 € le bateau de 2 cabines (4 personnes) pour une semaine en septembre ; selon les disponibilités, on peut limiter l’aventure à un week-end. locaboat.com

L’info en + : Bijou de la Renaissance, le château d’Ancy-le-Franc abrite le plus vaste ensemble de peintures murales de cette période. Et des jardins merveilleux !

Lire aussi

Glamping : prêt pour le camping version chic ?

Sur le même thème