5 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur « Thalassa »

© Jean Pierre VIGUIE

« A bientôt et bon vent Georges », pourrait-on dire pour paraphraser le gimmick de Georges Pernoud. L’animateur et producteur de Thalassa tire sa révérence ce vendredi 30 juin. A la rentrée, l’émission sera présentée par Fanny Agostini, qui « faisait » jusque-là la pluie et le beau temps sur BFM TV. Mais connaissez-vous les secrets de ce magazine qui existe depuis 42 ans ?

  • On doit au père de Georges Pernoud le titre de l’émission… Quand son fils lui a parlé de son projet d’animer une émission dédiée à la mer, Jean Pernoud, journaliste et helléniste renommé, lui a soufflé ce « thalassa », qui signifie « mer » en grec. C’est aussi le cri poussé par le chef de guerre Xénophon, lorsque lui et ses mercenaires aperçurent le rivage après des mois de marche et d’affrontement dans la Perse du 5e siècle avant Jésus-Christ. Et ça tombe bien, le directeur des programmes de France 3 de l’époque, Maurice Cazeneuve, était lui aussi un amoureux de la Grèce.
  • Un an pour un reportage. La durée de réalisation des reportages varie de quelques jours à quelques mois. Avec un record : pour l’enquête choc sur la filière du saumon, diffusée en novembre 2016, il a fallu planifier les prises de vue sur une année, afin de suivre aussi bien la remontée des rivières que les conditions d’élevage.
  • L’équipe de production travaille sur un bateau… en réalité, une péniche amarrée en bord de Seine, dans le 15e arrondissement de Paris, tout près du siège de France Télévisions. Et ce depuis 1982. Pour la petite histoire, il s’agit actuellement du 2e bateau-studio. La première péniche a été reconvertie en restaurant sur les quais de la ville de Clichy (Hauts-de-Seine) depuis début 2017.
  • Le logo a bien changé. A l’origine, il s’agissait d’un poisson graphique (voir ci-contre), dans lequel était incrusté le nom de l’émission. Il a changé trois fois avant d’adopter en septembre 2010 la nouvelle signature, plus épurée, une écriture graphique de « Thalassa », avec la mention « nouvelle génération ». Peut-être en verra-t-on un nouveau après les vacances, à la faveur du changement de présentateur ?
  • Georges Pernoud n’a pas été le seul présentateur. En 2011-2012, il était accompagné de Laurent Bignolas (oui, oui, celui-là même qui va remplacer William Leymergie à Télématin) et de Sabine Quindou, ancienne acolyte de Fred et Jamy dans l’émission scientifico-ludique C’est pas sorcier. Les audiences n’ayant pas fait de vagues, Georges Pernoud a repris la barre seul dès l’année suivante.

>> Connaissez-vous vos émissions préférées ? Vérifiez-le avec notre quiz TV !

Sur le même thème