5 choses à savoir sur Star Wars

Vous vous apprêtez à accompagner vos petits-enfants au cinéma ? Voici quelques infos pour les épater avec vos connaissances sur la célèbre saga.

Space opera ?
Quèsaco ? C’est l’appellation exacte pour définir le sous-genre de science-fiction auquel appartiennent Star Wars, Star Trek ou plus récemment Valérian. Les « opéras de l’espace » associent aventure, sentiments et géopolitique intergalactique. Si Star Wars compte désormais huit épisodes, son créateur George Lucas n’a mis en scène que les quatre premiers films, se contentant de superviser les autres.

Des références à foison
George Lucas est fan du Seigneur des anneaux ! De quoi expliquer qu’Obi-Wan Kenobi, maître Jedi de Luke Skywalker, rappelle le mage Gandalf de J.R.R. Tolkien. Pour créer son univers, Lucas s’est aussi inspiré de la BD Valérian, de la Bible (Dark Vador serait né « par miracle » comme le Messie), des films Flash Gordon des années 1930 (pour les textes déroulants au début de chaque épisode), des romans d’Isaac Asimov (pour les robots) ou des casques de samouraïs qu’il a revisités pour créer le masque de Vador.

Harrison Ford, erreur de casting
Après avoir engagé l’acteur débutant en 1973 dans American Graffiti, George Lucas, qui ne cherche que des nouvelles têtes pour La Guerre des étoiles, refuse de lui faire passer les essais pour Han Solo. Mais à l’époque des castings, le jeune Harrisson, charpentier pour arrondir ses fins de mois, effectue des travaux chez le cinéaste qui lui demande de donner la réplique aux prétendants aux rôles. L’acteur sera tellement bon qu’il sera finalement retenu !

Des idées maison
George Lucas dit que le personnage de Chewbacca, le grand wookie poilu co-pilote de Han Solo, lui a été soufflé par sa chienne qui s’asseyait souvent sur le siège passager lorsqu’il était au volant. Quant à Jar Jar Binks, créature la plus décriée que l’on peut voir dans La Menace Fantôme, ce sont les enfants du réalisateur qui l’ont baptisée ainsi !

Un retour attendu
Star des trois premiers volets sortis (les épisodes 4, 5 et 6 dans la chronologie de l’histoire), Luke Skywalker aura une place centrale dans Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi. Un come-back bienvenu pour son interprète Mark Hamill qui, depuis Le Retour du Jedi, en 1983, fut cantonné aux petits rôles.

Star Wars 8 : Les Derniers Jedi, avec Daisy Ridley, Oscar Isaac… 2h30. En salles le 13 décembre.

Sur le même thème