Porter l’imprimé à fleurs après 50 ans

Blancheporte / Laura Kent / 1.2.3.

Cet été, on assiste encore à une véritable éclosion florale dans nos dressings. Mais avant de se lancer sur le terrain glissant de l’imprimé fleuri, voici le mode d’emploi pour l’apprivoiser avec style.

Quelle pièce adopter ?
Les fleurs s’invitent sur nos pièces fétiches, de la blouse à la robe en passant par les pantalons et jupes… Elles sont partout ! Les accessoires ne sont pas en reste, des fleurs de toutes sortes sont également posées sur les sacs, les ceintures, les foulards et même vos espadrilles préférées. La palette florale est large, du style vintage en passant par les fleurs romantiques, exotiques, un brin classique, ou délicates comme les petites fleurs liberty, vous n’aurez que l’embarras du choix…

Si vous n’êtes a priori pas une adepte de l’imprimé floral mais que vous voulez surfer sur la tendance du moment, misez plutôt sur un top ou un chemisier facile à associer. Les plus frileuses opteront pour des accessoires à fleurs à mélanger à des looks plus classiques. Si vous assumez les pièces « plus fortes », jetez votre dévolu sur une robe en imprimé « all over » ou une jupe fleurie. Passé la cinquantaine, on privilégie les fleurs plus graphiques et on évite les imprimés trop chargés. Enfin, point trop n’en faut, tout est question de dosage dans une tenue : on ne mélange pas plus d’un imprimé à la fois.

Un imprimé en fonction de sa morphologie
Si vous avez des petites rondeurs localisées sur le haut du corps, portez les imprimés en bas : pantalon ou jupe. Par contre, si vos cuisses sont généreuses, optez pour une veste ou un top imprimé pour attirer le regard vers vos atouts. Pour les silhouettes filiformes, à vous les robes fleuries, mais prenez garde aux petits motifs qui pourraient faire jeune fille. Les fleurs larges fonctionnent bien à condition qu’elles soient modernes.

Quid des matières ?
Offrez-vous des voiles de coton légers, de la soie, des superpositions de mousselines pour jouer la transparence avec élégance. Utilisez avec modération toutefois les matières satinées qui ne vous mettront pas forcement en valeur. Choisissez surtout des pièces aux coupes impeccables qui vous feront paraître dix ans de moins.

Lire aussi Les matières les plus flatteuses après 50 ans

Sur le même thème