Seriez-vous prêt à adopter un artiste ?

Getty images

Après les sites d’échange de maisons et de location de voitures, une nouvelle plateforme de troc entre particuliers se lance aujourd’hui en France. Host an Artist a pour ambition de mettre en contact des propriétaires qui ont de l’espace (une maison de vacances, un appartement, un bungalow, une cabane de jardin, un entrepôt ou tout simplement une chambre vacante) et des artistes qui ont besoin d’un atelier temporaire ou d’un endroit avec une atmosphère spéciale pouvant leur servir de source d’inspiration. Les premiers décrivent le lieu qu’ils mettent à disposition et la durée maximale pour laquelle ils sont prêts à le prêter. Quant aux seconds, ils mettent en ligne des photos de leurs travaux précédents et décrivent leur projet, car c’est par une création de leur cru qu’ils vont dédommager leur hôte : œuvre d’art, texte original, concert privé. Certains peuvent même donner des cours de peinture, modelage ou musique.

Voilà donc une nouvelle forme de mécénat conviviale et à la portée de tous. Mais c’est aussi un pari, une prise de risque qu’il faut assumer parfaitement avant de se lancer dans l’aventure. Il faut accepter que son home sweet home soit envahi d’effluves de térébenthine ou de musique expérimentale. Et surtout envisager l’éventualité que l’œuvre reçue ne nous plaise pas, ou qu’elle n’ait jamais de valeur marchande ! La probabilité d’héberger un futur Jeff Koons étant très faible, l’enrichissement réside davantage dans les contacts humains que dans une future plus-value sur le marché de l’art.

Sur le même thème

Adopter un cafard !

Le zoo du Bronx à New York, connu pour abriter des animaux en voie de disparition, met en place une opération pour le moins originale pour les amoureux… et les[...]