Généalogie : 5 conseils pour s’initier

Getty Images

Préparez les bases de votre recherche généalogique
Pour reposer sur une base solide, vos recherches doivent commencer par la collecte de vos documents de famille : livrets de famille, actes d’état civil, papiers d’identité, photographies, lettres… Ces papiers peuvent déjà être en votre possession, oubliés dans un tiroir. Élargissez vos recherches en interrogeant les membres de votre famille. Peut-être ont-ils des documents intéressants vous permettant de solidifier votre base.

Interrogez vos aînés
Les personnes les plus âgées de votre famille peuvent vous donner de précieuses informations sur vos ancêtres. Pour cela, il faut prendre le temps d’aller les voir et de leur parler. Montrez-leur des photos et des documents qui feront sûrement rejaillir des souvenirs. Posez-leur des questions précises et prenez des notes. Vous pouvez aussi interroger des personnes extérieures à la famille, en particulier dans les villages où chacun se connaît. Bien sûr, prenez soin de vérifier les informations glanées, car les anciens peuvent confondre des personnes, des dates, etc.

Classez vos documents
Au cours de vos investigations, vous allez accumuler un grand nombre de documents. Pour ne pas vous y perdre, scannez-les et classez-les rigoureusement. Vous pouvez vous aider d’un logiciel de généalogie. L’avantage d’un tel outil est qu’il facilite l’enregistrement des individus, des notes, des sources, et sécurise toutes ces données. La plupart des logiciels permettent d’exporter les données généalogiques au format « gedcom ». Ainsi, vos recherches sont sauvegardées tout en restant structurées et vous pouvez les charger dans d’autres logiciels de généalogie.

Ne négligez aucune archive
On pourrait croire que les registres paroissiaux et d’état civil sont les seules sources utilisées par les généalogistes, mais il n’en est rien. Il existe bien d’autres pistes pour retrouver la trace de vos ancêtres. C’est le cas des archives militaires comme les registres matricules, les tables de successions et absences, les archives notariales, les listes électorales ou encore les archives judiciaires. De quoi vous offrir de nouvelles perspectives, si vous êtes bloqué(e) dans vos recherches !

Adhérez à une association
Les associations de généalogie (ou cercles généalogiques) existent dans la plupart des départements français. En informatisant les données des registres paroissiaux et de l’état civil, elles contribuent à donner accès à tous à la recherche généalogique. Adhérer à une telle association vous permettra probablement de trouver des cousins qui vous aideront dans vos recherches.

Lire aussi Qui porte votre nom de famille dans le monde ? Une carte pour le savoir

Sur le même thème