5 bonnes raisons pour que mon mari s’engage !

Getty Images

Haltères, tondeuses, télé, voilà le triptyque qui commande les journées de notre chéri désormais retraité. C’est bien. Mais est-ce suffisant pour s’occuper à plein temps ? Pas sûr. Le moment est venu de mobiliser son énergie pour mieux la partager.

1. Il va discuter ailleurs, quel bonheur !
Pour peu que notre homme soit un taiseux, se retrouver à la maison en tête à tête ne va pas aider à son ouverture sociale (et à notre moral…). Si, au contraire, on a hérité d’un grand bavard, on peut vite imaginer la difficulté, voire la fatigue, d’être son unique partenaire de conversation. On n’a pas forcément envie de se réduire à une paire d’oreilles. Or s’engager, c’est, pour commencer, partager le verbe, la parole, les mots. En d’autres termes, ne pas s’enfermer dans son monologue intérieur ou familial. Peut-être même qu’il pourrait se faire de nouveaux amis. Ouh, que ça va lui (nous !) faire du bien !

2. Autant d’expérience, ça se partage
En avoir fini avec sa vie professionnelle ne signifie pas que l’on ne sait plus rien faire. Bien au contraire. Notre homme a accumulé de l’expérience, il est donc au top de ses compétences. Ce serait vraiment dommage de les laisser tomber en friche. Au lieu de voir s’évanouir ce précieux bagage, autant l’offrir à des gens qui en ont besoin. Il aide, et en prime, il continue à faire fonctionner son cerveau et/ou ses mains. Du simple bon sens.

3. Continuer à apprendre, ça ne se refuse pas
Inversement, pourquoi devrait-il cesser d’apprendre, l’âge de la retraite venu ? S’engager dans une nouvelle activité est l’assurance de parcourir des territoires inexplorés, mu par des motivations altruistes et personnelles. Débarrassé des contraintes, des petits chefs comme de la routine, notre homme opte pour la meilleure formule : s’adonner avec plaisir à des apprentissages inédits. Toujours utile et gratifiant.

4. Choisir de faire ce que l’on aime, quel luxe
Il l’a attendu avec impatience, ce moment où il pourrait enfin souffler, ne plus subir la pression du travail ni cauchemarder sur des dossiers inachevés. Il n’est plus obligé de se lever dès potron-minet pour aller bosser, et c’est formidable. Mais sortir du lit chaque matin sans autre projet que de profiter de son temps libre risque de ne pas le mener très loin, voire nulle part ! S’impliquer dans une association offre la possibilité de nourrir les relations sociales, d’inciter à raisonner, à découvrir, bref, il aide à donner un sens à l’existence. Qu’il s’agisse de militantisme ou de bénévolat humanitaire, c’est une excellente façon de bénéficier des bons côtés du travail sans les contraintes. En toute liberté.

5. Plaisir d’offrir, joie de recevoir…
Attention, il y a une cerise sur le gâteau qu’il n’a peut-être pas anticipée. S’impliquer, s’engager, partager, transmettre, c’est donner pour… mieux recevoir. Conséquence, ça permet d’accroître l’estime de soi, fait baisser le stress, booste les endorphines. En bref, s’occuper des autres rend heureux. Alors, qu’est-ce qu’il attend, notre chéri ?

Lire aussi 5 bonnes raisons de ne pas tout dire à son mari

Sur le même thème