Wi-Fi : 5 astuces pour protéger ses données en vacances

Crédit : Getty images

Cafés, hôtels, aéroports… les réseaux sans fil (ou hotspots) sont partout. S’il est vraiment pratique de pouvoir consulter Internet sur son smartphone ou son ordinateur où que l’on soit, il faut adopter les bons réflexes pour sécuriser ses données. En effet, selon une étude sur les risques des connexions Wi-Fi, menée par Norton* en 2016, 43 % des Français seulement font la différence entre un réseau sécurisé et non sécurisé. Près des deux tiers consultent leurs mails et même un sur cinq leurs comptes bancaires sur des réseaux non protégés !

Pourtant, la sécurité à l’extérieur de chez soi n’est absolument pas garantie, quel que soit l’endroit où l’on se « branche ». Pourquoi ? Car vous êtes connecté sur un réseau ouvert : aucune authentification n’est nécessaire. Une personne malveillante peut donc accéder à votre appareil, pirater vos données personnelles ou y installer des virus.

Il est donc bon de rappeler les gestes à adopter pour éviter les déconvenues quand on se connecte en Wi-Fi à l’extérieur de chez soi :

  • Privilégiez les réseaux « personnels » : demandez à vos amis ou à votre famille de surfer sur Internet chez eux, via leur connexion personnelle, en particulier si vous souhaitez accéder à des adresses sécurisées (autrement dit des sites où vous vous connectez avec un login et un mot de passe) : boîtes e-mail, comptes bancaires, etc.
  • Désactivez le Wi-Fi quand vous n’en avez pas besoin : inutile de chercher des réseaux auxquels se connecter si on n’est pas en train de surfer : c’est plus sûr et plus économe pour la batterie.
  • Avant d’utiliser une borne publique, essayez de valider que vous allez vous connecter sur le bon hotspot (en confirmant son nom auprès du serveur par exemple) : les pirates cherchent à se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas en créant de faux réseaux Wi-Fi.
  • Sur un réseau public, évitez tant que faire se peut d’utiliser vos services bancaires en ligne ou de surfer sur des sites marchands stockant les informations de votre carte de crédit. Encore moins de faire des achats, la bonne vieille méthode à l’ancienne qui consiste à vous espionner pendant que vous remplissez ces données fonctionne toujours !
  • Activez l’option « toujours utiliser HTTPS » sur les sites Web que vous visitez souvent et qui nécessitent des données d’identification. Cela ajoute un niveau de chiffrement à vos communications (autrement dit, il les complexifie) et sécurise mieux votre connexion. Si vous ne trouvez pas l’option, vérifiez que l’adresse URL du site commence par « https » et non « http » : la présence d’un petit cadenas à côté peut aussi vous rassurer.
  • Enfin, dans « préférences système » ou « Panneau de configuration », désactivez l’option de partage. C’est plus sûr.

* qui commercialise une nouvelle appli « Norton WiFi Privacy » pour sécuriser son appareil et sa connexion, où que l’on soit. Un service annuel qui coûte 29,99 euros (7 jours d’essai gratuit).

Lire aussi Au secours, on m’a volé mon Smartphone !

Sur le même thème