Recharger son téléphone la nuit, une mauvaise idée

Istock/Getty Images

Par manque de temps dans la journée ou bien par simple habitude, on recharge souvent son smartphone pendant la nuit. Mais ce réflexe est bien plus coûteux qu’on ne l’imagine…

Une étude réalisée par l’agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) montre que nos appareils informatiques représentent 14 % de nos factures d’électricité. Et on dépense désormais plus pour recharger notre matériel high-tech que pour… s’éclairer !

Alors qu’un téléphone ne nécessite pas plus de deux heures pour se recharger entièrement, il est souvent branché sur secteur pendant sept ou huit heures d’affilée. À cause de cette fâcheuse habitude, non seulement la batterie de votre appareil s’use plus vite mais vous pourriez perdre environ 70 € par an. Une somme non négligeable…

Les appareils en veille sont également des sources de consommation cachée que l’on peut facilement éviter. C’est le cas des ordinateurs, téléviseurs et lecteurs DVD qui, lorsqu’on les éteint, continuent de consommer de l’électricité s’ils ne sont pas débranchés.

Et le coût de cette surconsommation n’est pas seulement économique, mais aussi écologique. L’Agence de l’Environnement explique que la consommation entraînée par la recharge du téléphone la nuit correspondrait à la production d’énergie de deux centrales nucléaires. Ça fait réfléchir…

Lire aussi Des bons d’achat Fnac contre vos vieux téléphones mobiles ! 

Sur le même thème