Serrures fracturées : gare aux arnaques

Istock/Getty Images

Si un jour vous découvrez votre porte d’entrée fracturée, ne vous précipitez pas pour appeler le premier numéro de serrurier qui vous tombe sous la main… Car il pourrait s’agir d’une escroquerie pure et simple.

Il semblerait que des serruriers malhonnêtes profitent régulièrement de l’absence des propriétaires pour fracturer délibérément les portes de leurs logements, sans rien voler. En placardant ensuite des autocollants « SOS serrurier » un peu partout dans l’immeuble (porte d’entrée, rampes d’escalier, boîtes aux lettres…), ils incitent les victimes de l’incident à composer le numéro indiqué pour faire changer leur serrure au plus vite. Il ne leur reste plus qu’à facturer leurs services à des prix exorbitants…

Dans ce genre de situation, un détail peut vous mettre la puce à l’oreille : bien souvent, les publicités contiennent très peu d’information hormis le numéro de la société de dépannage. Elles ne mentionnent ni l’adresse du siège social de l’entreprise ni son numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés, qui sont pourtant des éléments obligatoires selon le code du commerce.

Mais comme pour n’importe quel dépannage à domicile, il est toujours plus prudent de comparer les offres et de faire jouer la concurrence. Si cela vous arrive, prenez donc le temps de réfléchir. Pensez à contacter votre assurance habitation qui pourra peut-être vous mettre en contact avec un professionnel de confiance. N’oubliez pas également de signaler l’effraction à la police.

Bon à savoir : la loi oblige les dépanneurs à domicile à vous fournir un devis avant toute réparation. Un moyen de savoir dans quoi vous vous embarquez avant de dire oui !

Lire aussi Et maintenant une arnaque avec les poubelles !

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème