Quelle chaudière choisir ?

Crédit : iStock-Getty images

Parmi les différents modèles de chaudières qui existent, la plus courante et la plus utilisée est la chaudière standard. Moins chère à l’achat, avec des prix compris entre 1 000 et 2 000 euros, elle chauffe l’eau à une température élevée puis ajuste la quantité d’eau chaude à envoyer dans le circuit. Elle peut cependant consommer davantage et peser sur la facture.

La chaudière basse température permet d’améliorer le rendement, en fonctionnant à des températures plus faibles : 50 °C contre généralement 90 °C pour les modèles standards. En chauffant l’eau au plus juste des besoins, elle garantit d’importantes économies d’énergie. Cependant, l’investissement est plus important à l’achat, avec des prix compris entre 3 000 et 5 000 euros. Une partie de l’installation peut être financée par des aides. L’inconvénient de ce système est qu’il doit fonctionner avec des radiateurs basse température.

Un autre type de chaudière offre des économies d’énergie encore plus importantes : celle à condensation. Ce modèle de dernière génération garantit un meilleur respect de l’environnement et reste un des systèmes les plus performants pour répondre aux besoins d’une famille nombreuse. Son coût est assez important, environ 4 000 euros, et certaines aides peuvent être obtenues à l’installation.

Enfin, il faut noter le retour des chaudières à granulés de bois, qui présentent l’avantage de produire l’eau chaude sanitaire et de chauffer un intérieur, tout en adoptant un comportement écoresponsable. Son fonctionnement est moins coûteux, en raison du faible prix des granulés de bois, mais il faut compter près de 7 000 euros à l’achat. A la différence de la chaudière à bûches de bois, les granulés ne posent pas de problème important de stockage. Depuis 2012, un crédit d’impôt permet de faire baisser sensiblement cet investissement.

Lire aussi Entretenir sa chaudière, c’est obligatoire !

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème