Même en veille, votre appareil vous coûte de l’argent !

© Istock/Getty Images

Savez-vous ce que vous pourriez économiser en ne laissant pas votre box TV branchée à longueur d’année ? Environ 20 € par an, selon l’Ademe. Ce n’est pas énorme, mais avec cette somme, vous pourriez aussi bien vous offrir un joli bracelet ou des boucles d’oreille et, en même temps, faire un geste pour l’environnement. Bref, il est tout aussi urgent pour la planète que pour votre porte-monnaie de faire la chasse aux « veilles cachées », c’est-à-dire à cette électricité que consomment encore les appareils numériques quand on les croit assoupis. Voici 4 conseils à suivre pour mener la bataille.

  • Investissez dans des multiprises avec interrupteur. Comme cela, d’un geste, on éteint téléviseur, box, téléphone avant d’aller se coucher ou de partir en vacances. Pour plus de commodité, on peut regrouper les équipements qui fonctionnent ensemble (ordinateur, écran et imprimante, par exemple), comme le suggère Bela Loto Hiffler dans le nouveau guide de l’Ademe Les Eco-Gestes informatiques au quotidien. Et on laisse ceux qui doivent rester branchés en permanence sur des prises à part.
  • Oubliez les économiseurs d’écran… vous savez, ces animations avec un poisson rouge qui bulle dans un aquarium ou des faisceaux de lumière qui s’agitent dans tous les sens. Eh bien, contrairement à ce que leur nom fait penser, ces systèmes n’économisent rien du tout. Ils consomment même parfois plus d’énergie que lorsque votre ordinateur est actif. Si vous ne comptez pas l’utiliser pendant au moins une heure, mieux vaut l’éteindre ou le mettre en veille prolongée.
  • Vérifiez les réglages de vos écrans. On ne le constate pas toujours, mais la luminosité de votre ordinateur est peut-être réglée à son plus haut niveau. Et dévore donc un max d’énergie. Peut-être n’avez-vous pas besoin d’autant de lumière… A vous de trouver le bon équilibre ! Par ailleurs, quand vous n’en avez pas besoin, désactivez les fonctions GPS, Wifi et Bluetooth de vos téléphones portables et tablettes, tellement gourmandes qu’elles vous obligent à recharger la batterie plus fréquemment que nécessaire.
  • Gardez votre imprimante éteinte, par défaut. Et ne l’allumez que lorsque vous avez besoin de vous en servir. Il n’y a que les imprimantes laser (celles qu’on retrouve plutôt dans le monde du travail) qui ont besoin d’un temps de chauffage avant de pouvoir fonctionner. Si la vôtre est à jet d’encre, aucune raison de la laisser en veille, donc. Elle redémarrera au quart de tour.

Lire aussi Recharger son téléphone la nuit, une mauvaise idée

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème