Assurances : traquez les doublons

Getty Images - iStock

Exaspérant ! Après des hausses de 2,5 % à 5 % en 2015, notre budget assurance devrait encore grimper, malgré une inflation quasi nulle. Pour limiter au maximum la note, évitez les doubles couvertures. « Annulation de voyage, rapatriement, frais médicaux : ces garanties monnayées par les agences de voyage sont déjà offertes par certaines cartes bleues », illustre Jehan de Castet, fondateur de du comparateur d’assurances de cartes Fluo (certaines assurances auto ou habitation prévoient aussi des prestations d’assistance). Même constat pour l’assurance « ski», vendue au pied des pistes, ou pour celle proposée à la location d’un véhicule : en payant avec une carte Premier ou Gold, vous êtes déjà couvert en cas de pépin. On se passera aussi de l’assurance « moyens de paiement », facturée en moyenne 24 euros annuels par les banques : suivant la loi, vous êtes de toute façon indemnisé en cas de débit frauduleux de votre compte. Si vous tenez vraiment à cette garantie, vérifiez qu’elle couvre aussi le vol des papiers, clés, voir le vol ou le bris de téléphone portable. Et dans ce cas, ne souscrivez pas l’assurance ad hoc de votre opérateur mobile.

Lire aussi Petit rouleur : jusqu’à 60 % de ristourne sur votre assurance

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème