Assurances auto et habitation discount, elles protègent mal

Getty Images

600 euros contre 900 euros avec son contrat actuel, soit 30% d’économie annuelle pour assurer son Renault Espace (à Paris, avec un bonus de 0,5, véhicule garé dans un garage). Quand il a découvert cette offre, Pascal, 55 ans, a failli signer les yeux fermés. Heureusement, il y a regardé de plus près. « La franchise s’élevait à 1 200 euros, contre 280 euros avec mon contrat ! Et pour la garantie conducteur, le plafond d’indemnisation s’élevait à 400 000 euros, contre un million. »

Les précautions à prendre
«Avant de souscrire, épluchez le contrat (niveaux des franchises, des plafonds de garanties, etc.). Et prenez garde aux exclusions, conseille Philippe Lequeux-Sauvage, délégué pour Paris de la Fédération française des assurances. La garantie conducteur évoquée plus haut, par exemple, qui couvre les dommages subis par le conducteur en cas de sinistre responsable ou sans tiers identifié, est souvent absente des contrats low cost : même si le conducteur reste handicapé, il n’aura droit à rien ! » Autre exemple de clause essentielle souvent absente des contrats bon marché ? « La garantie “expert assuré », par exemple : dans un contrat habitation, elle prévoit qu’en cas de gros sinistre comme un incendie, vous pouvez engager, aux frais de la compagnie, un expert indépendant pour vous aider à obtenir la meilleure indemnisation possible », poursuit Philippe Lequeux-Sauvage.

Vos recours
Vous avez foncé trop vite sur une offre low cost ? « Si vous avez souscrit depuis plus d’un an, vous pouvez, depuis 2015, résilier votre contrat à tout moment », rappelle Philippe Baillot, Médiateur de l’assurance (en deçà, il faut attendre la date anniversaire pour résilier). Si vous avez subi un sinistre et que l’on refuse de vous indemniser, ou si des clauses ou des exclusions paraissent abusives, tentez une réclamation auprès du service clients. Sans réponse sous deux mois ou après une réponse négative, saisissez le Médiateur de l’assurance (par courrier La Médiation de l’assurance, TSA 50110, 75441 Paris Cedex 09, ou par Internet via mediation-assurance.org).

Lire aussi : assurances, traquer les doublons

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème