Gare à l’arnaque aux vignettes automobiles !

Fermo, Italy - February 8, 2016: Dark green Austin Mini Cooper Mk III closeup photo. This modification of Mini is a small economy car made by the British Motor Corporation between 1969 and 1976
© iStock/Getty Images

Méfiez-vous des contrefaçons. C’est un bon principe à garder en tête lorsqu’on fait des emplettes, même s’il s’agit de vignettes automobiles. Les nouveaux macarons Crit’Air seront en effet obligatoires pour circuler dans Paris à partir du lundi 16 janvier. Et un petit malin les vend sur Internet près de cinq fois plus cher que leur prix réel.

Sur le site www.crit-air.fr, les vignettes sont proposées à 19,85 €. Alors qu’elles ne coûtent en réalité que 4,18 €, frais d’envoi compris. Le créateur du site argue de charges aussi diverses que farfelues (accès à un service téléphonique dispensable, contrôle des données concernant le véhicule, etc.) pour justifier ce surcoût… Et il joue sur la peur des contraventions pour doper les ventes. Sauf que, dans un premier temps du moins, il n’y aura pas d’amende pour ceux qui auront oublié leur autocollant.

Bref, fuyez ! Le seul moyen d’éviter toute arnaque, c’est de se rendre sur le site officiel – www.certificat-air.gouv.fr – pour acquérir le macaron qui correspond à votre automobile ou deux-roues. Il existe six catégories déterminées en fonction du niveau de pollution du véhicule. D’ailleurs, si celui-ci a été immatriculé pour la 1ère fois avant le 1er octobre 1997 (ou 1er juin 2000 pour les scooters et motos), vous n’aurez plus droit de cité dans les rues parisiennes du lundi au vendredi de 8h à 20h. Sous peine cette fois-ci d’une amende de 68 €.

Lire aussi Voitures d’occasion : gare aux arnaques !

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème