Avez-vous le même âge que votre chien ?

Crédit : iStock

Les propriétaires de toutous s’amusent souvent à multiplier par sept l’âge de leur chien pour mesurer leur vieillissement par rapport à eux. Erreur ! Cette vieille méthode de calcul, si elle avait l’avantage d’être simple, n’est plus d’actualité. Explications. Dans les années 50, ce ratio de 7 pour 1 était évalué en fonction de la durée de vie moyenne : 7 ans pour nos amis à quatre pattes et 70 ans pour nous. Par ailleurs, c’était un argument marketing utilisé par les vétérinaires de l’époque pour convaincre les propriétaires à pousser la porte de leur cabinet : « Votre chien est aussi vieux que vous, prenez soin de lui » !

Aujourd’hui, des chercheurs de l’American Veterinary Medical Association proposent une nouvelle estimation, basée sur la stature du chien. En effet, contrairement à ce qui se passe généralement dans la nature, les petits cabots (moins de 10 kg) sont plus résistants que les gros (plus de 20 kilos). Bref, ils ont une longévité accrue, sans qu’elle ne soit expliquée d’ailleurs. Ainsi, selon les scientifiques, à l’âge de 13 ans, un chien de petite taille est l’équivalent – du haut de ses 68 ans – d’un jeune senior. Au même âge, un grand toutou affiche déjà l’équivalent de 82 ans au compteur (l’espérance de vie moyenne observée actuellement en France).

Cette nouvelle méthode, montre que :

  • La première année de vie d’un chien équivaut à notre enfance, soit 15 ans.
  • Sa deuxième année de vie revient à 9 années humaines. Les toutous sont alors de jeunes adultes de 24 ans.
  • Les années suivantes comptent chacune, en moyenne, pour 5 ans de vie humaine.

Retrouvez l’infographie détaillée, en fonction de la stature de votre chien, ci-dessous. Cliquez sur l’image pour l’agrandir :

infographie
Source : http://www.akc.org/

Lire aussi Au secours, mon chien détruit tout !

Sur le même thème

Avez-vous un risque rénal ?

Les dysfonctionnements des reins sont généralement diagnostiqués très, voire trop tardivement. Autant dire que l’on a tout intérêt à apprendre à décrypter les[...]