Vaccination contre le DTP : êtes-vous à jour ?

Crédit : iStock-Getty images

Si vous recevez un e-mail de l’assurance-maladie la semaine prochaine vous invitant à vous faire vacciner contre le DTP, ne soyez pas surpris. Plus d’une personne sur quatre ne sait pas où elle en est de ses rappels et près d’une sur cinq n’est pas à jour de ses vaccinations.

Dans le cadre de la semaine européenne de la vaccination (du 23 au 29 avril), l’Assurance maladie bat le rappel avec une grande opération concernant la combinaison diphtérie, tétanos et poliomyélite, le seul vaccin qui nous concerne tous à l’âge adulte. Ainsi, 900 000 personnes âgées de 25, 45 et 65 ans recevront une alerte (envoyée par mail, aux assurés ayant ouvert un compte Ameli).

L’occasion de rappeler que, depuis la simplification du calendrier vaccinal, le rappel du DTP ne se fait plus tous les dix ans pour les adultes, mais à 25 ans, 45 ans, 65 ans. Puis, de nouveau tous les dix ans, car le système immunitaire faiblit avec l’âge. Un moyen plus simple de s’en souvenir et de ne pas rater ses rendez-vous.

Mais il ne s’agit pas, comme c’est le cas avec la grippe chaque hiver, de fournir un « bon » permettant aux personnes âgées de se faire piquer gratuitement. Vous devrez effectuer la démarche. Sur prescription médicale, le vaccin est remboursé à 65 %. L’injection, quant à elle, est prise en charge à 70 % si c’est le médecin traitant qui la réalise lors d’une consultation, ou à 60 % si c’est une infirmière qui vaccine, sur prescription médicale. Cependant, cet acte est proposé gratuitement dans les centres de vaccination publics : renseignez-vous auprès de votre mairie ou de l’agence de santé de votre région (ARS).

Lire aussi Les vaccins du futur nous promettent de sacrées avancées

Publié le dans Check-up

Sur le même thème