Quel régime choisir après 60 ans ?

Getty

Vous vous lancez dans un régime ? Si vous avez plus de 60 ans, ne négligez pas le suivi par un spécialiste. Le Dr Franck Senninger*, nutritionniste, prévient :

« Arthrose, cholestérol, diabète… On demande souvent aux seniors de maigrir pour préserver ou améliorer leur état de santé. Toutefois, en perdant du poids, on perd de la graisse mais également 25 % de masse maigre (muscles et os). Un régime trop sévère et mal mené est souvent responsable de déminéralisation. La fonte de la masse musculaire augmente le risque de chute ou de blessure lors d’activités physique.

Après 60 ans et avant tout régime, qui devra de préférence être encadré par un médecin, je conseille de faire pratiquer une ostéodensitométrie (pour mesurer la densité et la solidité des os). Si le résultat n’est pas bon, il faudra plutôt recadrer l’alimentation en supprimant alcool, grignotages, excès de gras et de sucre, et accompagner cet effort de « sport en charge » (marche rapide, marche nordique…) favorisant l’augmentation de la densité osseuse. Si le résultat est correct, on pourra mettre en place une diète modérée pour mincir lentement mais sûrement. Le médecin prescrira au besoin des compléments alimentaires, calcium, vitamine D, afin de préserver muscles et squelette. »

Quel régime choisir ? Ils évoluent au fil des modes et des découvertes diététiques. Petit florilège de ces programmes alimentaires censés nous faire mincir sans regrossir :

– Le nouveau Weight Watchers : à chaque aliment correspond un nombre de SmartPoints, selon la quantité de calories, de protéines, de graisses saturées et de sucre. On dispose d’un budget points journalier et même d’une cagnotte anti-frustration.

– Le régime Paléo : une diète qui se base sur les aliments de l’époque paléolithique. Sont autorisés : viandes maigres, poissons, œufs, fruits à coque, graines, miel, fruits et légumes frais.

– Le nouveau régime IG (index glycémique) : il privilégie les aliments à IG faible comme l’orge, les flocons d’avoine, les légumineuses et certains fruits.

– La diète Low Carb : un régime pauvre en carbohydrates, autrement dit en sucres.

– Le Dash : il est basé sur la consommation de fibres, d’oligo-éléments. Il réduit l’hypertension artérielle grâce à des menus pauvres en sel.

* Le Poids et la Forme après 40 ans (éd. du Dauphin).

Lire aussi Le nouveau régime IG (index glycémique), c’est pour moi ?

Publié le dans Check-up

Sur le même thème