Plaisir solitaire : le meilleur moyen d’atteindre le nirvana ?

© Istock/Getty Images

On n’est jamais mieux servi que par soi même… Il semblerait qu’en matière de plaisir féminin cet adage se vérifie : selon une étude Ifop réalisée pour le blog plaisirfeminin.com, 46 % des Françaises estiment plus facile de parvenir à l’orgasme en se masturbant plutôt qu’en ayant un rapport sexuel.

Même si elles sont plus nombreuses à se masturber lorsqu’elles sont célibataires, 28 % de celles qui ont un partenaire régulier s’y adonnent au moins une fois par mois… Et parmi ces dernières, 55 % n’hésitent pas à l’avouer à leur cher et tendre. Par ailleurs, le sex-toy est en train de devenir l’instrument incontournable pour atteindre l’orgasme, chez les plus jeunes comme les plus âgées : 31 % des Françaises de 60 ans et plus utilisent un vibro pour se livrer au plaisir solitaire (contre 46 % tout âge confondu).

Cependant, selon une précédente enquête européenne Ifop de 2015, si la masturbation féminine n’a pas froid aux yeux, en Europe, plus on se dirige vers le nord, plus elle est pratiquée ! 71 % des Néerlandaises affirment s’y adonner régulièrement, contre 52 % des Françaises et 44 % des Italiennes… Ainsi, 25 % de nos congénères déclarent ne s’être jamais livrées à cette activité encore taboue.

Au cœur de cette nouvelle étude qui fait tomber le pouvoir phallique de son piédestal : la stimulation clitoridienne, trop souvent négligée par les hommes lors des rapports sexuels au profit de la pénétration. A bon entendeur…

Lire aussi Pourquoi on a plus d’orgasmes après la ménopause ! et Les femmes ont des orgasmes plus variés !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème