Maladie de Lyme : un danger gravement sous-estimé

© Getty images

C’est une pathologie encore méconnue, qui pourtant touche des dizaines de milliers de personnes par an. La maladie de Lyme serait même largement sous-estimée dans notre pays. 27 000 cas sont diagnostiqués chaque année en France. Ils seraient, selon l’association Lyme Sans Frontières, en réalité dix fois plus nombreux. Pour le Pr Luc Montagnier, le découvreur du virus du SIDA, qui intervenait dans un colloque consacré à cette question, « il est lamentable que les pouvoirs publics et les autorités de santé n’aient pas une politique cohérente », pour le dépistage et la prise en charge de cette grave maladie qui se soigne avec des antibiotiques une fois dépistée.

Cette infection transmise par la morsure des tiques (lors d’une promenade dans les champs ou en forêt par exemple) peut pourtant avoir de terribles conséquences sur la santé : atteintes neurologiques, articulaires et musculaires en sont les principales manifestations. Selon le chercheur,  le problème réside en premier lieu dans l’absence de fiabilité du test de dépistage actuellement sur le marché, Elisa. Plus de deux cents personnes atteintes ont d’ailleurs porté plainte contre les laboratoires pharmaceutiques qui le commercialisent : le test les avait déclarés négatifs.

Le parcours du combattant que doivent affronter les malades dont le diagnostic n’est pas établi s’apparente parfois à un véritable enfer. Diminués, en proie à de terribles souffrances, parfois cloués dans un fauteuil roulant, ils sont renvoyés de spécialiste en spécialiste, quand il ne sont pas tout simplement taxés d’hypocondrie. Pourtant, les méningites ou les paralysies faciales qu’ils peuvent développer n’ont rien d’imaginaire. Pour le Pr Montagnier, « il y a actuellement une ignorance totale sur le sujet d’une grande partie de la communauté médicale et scientifique ».

Le prix Nobel travaille à l’élaboration d’un nouveau test de dépistage, qu’il estime plus fiable que l’existant. Mais il n’a pas encore réussi à convaincre la communauté scientifique de la validité de ses travaux. Il va falloir malheureusement patienter avant d’espérer un produit fiable. Lyme Sans Frontières entend aussi demander des comptes à l’État qui a autorisé la mise sur le marché du test Elisa.

Connaissez-vous bien la maladie de Lyme ? Testez vos connaissances !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème

SOS lynx en danger ?

40 ans après sa réapparition, le lynx va-t-il disparaître de nos forêts ? Le centre de protection de la faune sauvage Athénas tire la sonnette d’alarme après[...]