Le thé vert : pour les rhumatismes aussi

Crédit : iStock

Lutte contre le vieillissement, prévention des caries, de certains cancers ou encore du diabète… la liste des vertus du thé vert est longue. Un nouveau bienfait vient d’être découvert : la boisson millénaire serait capable de bloquer l’inflammation des articulations observée dans la polyarthrite rhumatoïde. Cette pathologie chronique et invalidante, qui touche 0,5 % de la population (majoritairement les femmes), s’installe de manière progressive généralement entre 40 et 60 ans.

Des chercheurs américains de l’université de l’État de Washington ont découvert des propriétés intéressantes d’un composé naturel du thé vert, appelé la galate d’épigallocatéchine*. Elle serait capable de bloquer une protéine, la TAK1, qui joue un rôle clé dans l’inflammation. En l’administrant à des rats pendant dix jours, ils ont observé une réduction des gonflements de leurs articulations.

Une piste de recherche à suivre chez les humains, d’autant que les médicaments actuels sont chers et pas toujours adaptés à une utilisation prolongée, car ils affaiblissent le système immunitaire.

* résultats parus dans Arthritis and Rheumatology

Lire aussi Calmer les douleurs de l’arthrose

Publié le dans Check-up

Sur le même thème