Le fromage, pas si mauvais pour le cholestérol ?

© Istock/Getty Images

Vous hésitez à déguster un bout de Comté avant le dessert ? Eh bien, si ça peut vous déculpabiliser, le fromage n’augmenterait pas votre cholestérol, selon une étude irlandaise.

Des chercheurs de l’université de Dublin ont analysé l’impact de la consommation de produits laitiers sur la santé de 1 500 personnes âgées de 18 à 90 ans. Et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le frometon ne serait pas si nocif pour nos artères. Dans le groupe, ceux qui en consommaient le plus ne présentaient pas des taux de LDL (le « mauvais » cholestérol, celui qui contribue à durcir et rétrécir vos vaisseaux) plus élevés que ceux qui n’en mangeaient pas du tout.

Pire, ce sont ces derniers qui ont plus de mauvais cholestérol que les autres et qui affichent un tour de taille plus élargi. Etonnant ? Pas forcément. Pour compenser, ils ingurgiteraient encore plus de glucides que nos amateurs de yaourts et cheddar, ce qui n’est pas forcément bon pour l’organisme… De quoi inciter à conserver une alimentation diversifiée (on ne le répétera jamais assez), même si l’étude ne dit pas si l’on obtient les mêmes résultats avec des reblochons, roqueforts et époisses bien de chez nous.

Lire aussi Si vous n’aimez pas le fromage, c’est la faute de votre cerveau

Publié le dans Check-up

Sur le même thème