De la vitamine D contre les crises d’asthme ?

Crédit : iStock-Getty images

L’automne aussi est une saison favorable aux allergies (notamment avec les pollens d’ambroisie), qui se doublent pour certains patients de crises d’asthme. On peut parfois être gravement atteint. Alors que des chercheurs affirmaient il y a quelques jours avoir trouvé une une nouvelle plante aussi efficace que la Ventoline – le traitement courant des crises – une nouvelle étude souligne les bienfaits potentiels de la vitamine D sur cette maladie chronique.

Ainsi, selon des chercheurs londoniens*, une supplémentation en vitamine D a entraîné une réduction de 30 % de crises nécessitant un traitement chez les volontaires testés (950 patients atteints d’asthme léger à modéré) et même de 55 % chez ceux qui étaient carencés en vitamine D. Mais ce n’est pas tout. L’apport de cette vitamine a aussi permis de réduire de moitié le risque de crises graves nécessitant une hospitalisation. Ce qui peut arriver quand les symptômes persistent plusieurs heures et s’aggravent malgré le traitement habituel.

Après 60 ans, pas question de se passer de cette vitamine ! Elle possède de multiples bienfaits déjà connus, comme celui de favoriser l’absorption du calcium et donc la reminéralisation des os, de prévenir la baisse de la force musculaire et donc le risque de chute, d’éviter les infections hivernales

Pourtant, la déficience en vitamine D est fréquente chez les personnes âgées, une alimentation adaptée (poissons gras, œufs, foie de veau, lait entier) et une exposition au soleil régulière (au moins 15 minutes par jour) sont donc plus que conseillées ! Quant à la supplémentation, on en parle à son médecin traitant : un excès de vitamine D peut aussi être nocif.

* Leurs résultats sont publiés dans The Lancet Respiratory Medicine

Publié le dans Check-up

Sur le même thème