Anne-Sophie Lapix arrive au 20 heures de France 2

© JP BALTEL/FTV

Big Bang à France 2. Après plus de quinze ans de bons et loyaux services, David Pujadas va cesser de présenter le journal de 20 heures. Le journaliste de 52 ans n’a pourtant pas démérité : avec 4,9 millions de fidèles en moyenne, le « JT » de la chaîne publique a réduit l’écart avec celui de TF1 (5,7 millions de téléspectateurs en moyenne). Mais, « le temps était venu de donner un nouvel élan », a déclaré Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, au Parisien/Aujourd’hui en France. Qui a annoncé dans la foulée qu’Anne-Sophie Lapix le remplacerait à partir de la rentrée. Pourquoi a-t-elle été choisie ?

– Parce qu’elle a de l’expérience. Formée à LCI (une chaîne d’information en continu, donc une très bonne école), l’animatrice de C à Vous, sur France 5, a déjà présenté des journaux de 20 heures. Elle était la joker de Claire Chazal le week-end sur TF1 de septembre 2006 à juin 2008. Même si elle n’a pas laissé un souvenir impérissable aux fans de TF1, ça permet d’acquérir des automatismes.

– Parce qu’elle est polyvalente. La journaliste de 45 ans sait se montrer pugnace quand il faut pousser des politiques dans leur retranchement, elle l’a prouvé dans Dimanche + sur Canal +, de 2008 à 2013. Elle sait aussi gérer une bande ; elle le fait tous les soirs avec ses chroniqueurs de C à Vous. Un bon entraînement, vi que le journal télévisé représente une grosse machinerie. Et elle est capable d’aborder des sujets plus légers tout en riant aux blagues de Patrick Cohen ou en dégustant des petits plats avec ses invités. Bref, elle a bien des cordes à son arc !

– Parce qu’elle plaît aux téléspectateurs. Le dernier sondage de TV Magazine (dévoilé en décembre 2016) le confirme. Elle arrive en 17e position dans le classement des animateurs/journalistes préférés des Français. Derrière Elise Lucet (7e), mais devant David Pujadas (22e), Anne-Claire Coudray (31e) et Léa Salamé (34e).

– Parce que c’est une femme. Non, il n’y a rien de sexiste dans cette remarque, juste le constat que la féminisation est bien en marche à France Télévisions. Qui de mieux en effet qu’une journaliste en talons pour imprimer le changement et trancher avec l’ère Pujadas ? Ce dernier ne quitte pas pour autant la chaîne. Il devrait continuer à animer L’émission Politique, et peut-être d’autres nouveaux programmes…

Lire aussi La télévision sur Internet, comment ça marche ?

Sur le même thème