Cinéma : on a vu et aimé « Les Proies »

Film Les Proies
© 2017 Focus Features LLC

La réalisatrice américaine de Marie-Antoinette et Virgin Suicides signe le remake du classique de Don Siegel avec Clint Eastwood. En pleine guerre de Sécession, un groupe de femmes du Sud recueille un soldat nordiste blessé. Mais, contrairement au film de 1971, l’histoire est désormais contée du point de vue de ces dames : la directrice autoritaire du pensionnat, l’institutrice romantique et les adolescentes en pleine émancipation se disputeront ainsi les faveurs de leur invité, attisant toutes les jalousies dans le groupe.

Lesquelles sont ici décrites avec beaucoup d’humour. Les rivalités entre les femmes de cette maison donnent en effet lieu à quelques scènes très cocasses qui tranchent radicalement avec l’esthétique feutrée et le suspense du film. L’association est étonnante, le résultat très efficace, au point que la fille de Francis Ford Coppola décrochait le prix de la mise en scène lors du dernier festival de Cannes. Mais l’on retiendra aussi le casting : si Colin Farrell est un cran en-dessous de ses partenaires féminines (de quoi, ceci étant, servir le propos féministe), Nicole Kidman, Kirsten Dunst et Elle Fanning fascinent et amusent en chasseresses prêtes à tout pour devenir la favorite de monsieur. Solaire, tendu et drôle : un tiercé gagnant !

Les Proies, de Sofia Coppola avec Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Colin Farrell… 1h33. Sortie le 23/08.

Lire aussi : Faut-il aller voir « La Planète des Singes – Suprématie » ?

Sur le même thème