Cinéma : on a vu et aimé « L’Atelier »

Réalisateur d’Entre les murs, Palme d’or 2008 qui déjà traitait de la confrontation entre un éducateur et la jeunesse, Laurent Cantet poursuit l’exploration de cette thématique dans son nouveau film, L’Atelier. Marina Foïs y incarne une romancière reconnue venue animer, le temps d’un été, un atelier d’écriture pour des jeunes de la Ciotat, ancien chantier naval aujourd’hui déserté. Dès les premières séances, l’écrivaine sera déstabilisée par la violence d’Antoine, jeune homme taiseux et paumé sous l’influence de groupes fascistes.

Et Laurent Cantet de scinder son film en deux, en jouant le mélange des genres. Les ateliers durant lesquels les apprentis écrivains échangent sur leur vie, leurs désirs et leurs opinions politiques sont ainsi filmés à la manière d’un documentaire. Mais, lorsque l’écrivaine se retrouve seule à seule avec ce garçon perdu, c’est l’atmosphère d’un thriller qui s’impose. Pertinent et oppressant, social et psychologique, universel et intime, L’Atelier est une formidable réussite.

L’Atelier, de Laurent Cantet avec Marina Foïs, Matthieu Lucci… France, 1h55. Actuellement en salles.

À lire aussi On swingue avec les comédies musicales de la rentrée

Sur le même thème